Comment choisir le bon type de liquide de refroidissement pour éviter la surchauffe du moteur ?

janvier 24, 2024

Lorsqu’il s’agit de maintenir la température de votre moteur à un niveau optimal, rien n’est plus essentiel que le choix du bon liquide de refroidissement. Un mauvais choix peut entraîner une surchauffe du moteur, des dommages irréparables et une usure prématurée. Mais comment choisir le bon liquide de refroidissement pour votre type de véhicule ? Suivez le guide !

Une immersion dans le monde des liquides de refroidissement

Avant de plonger dans les détails, il est crucial de comprendre ce qu’est un liquide de refroidissement et pourquoi il est si important. Le liquide de refroidissement, aussi appelé antigel, est un mélange d’eau et de produits chimiques. Il circule dans le circuit de refroidissement de votre voiture pour éviter la surchauffe du moteur. Il maintient la température du moteur stable, que vous soyez dans un embouteillage sous une chaleur accablante ou en pleine accélération sur l’autoroute.

A lire en complément : L’impact de la fatigue au volant sur la réactivité du conducteur

Comment choisir le bon liquide pour votre moteur

Premier élément à considérer : le type du moteur de votre véhicule. En effet, le bon liquide de refroidissement pour votre voiture dépend directement de son type de moteur.

Pour choisir le bon liquide, commencez par vérifier le manuel de votre véhicule. En général, les constructeurs recommandent un type spécifique de liquide de refroidissement optimal pour votre moteur. Certains moteurs nécessitent des liquides inorganiques à base de sel d’éthylène glycol, tandis que d’autres nécessitent des liquides organiques à base d’acide organique, aussi connus sous le nom de liquides de refroidissement à technologie additive (Additive Technology).

En parallèle : Les avantages des ceintures de sécurité à enrouleur automatique pour une utilisation facile

Faites également attention à la couleur du liquide de refroidissement. Le vert indique généralement qu’il s’agit d’un liquide inorganique, tandis que l’orange indique un liquide organique. Mais attention, cette règle n’est pas universelle.

Attention à la surchauffe du moteur

Un niveau de liquide trop bas ou l’utilisation d’un liquide non adapté peuvent rapidement mener à la surchauffe du moteur. Les signes de la surchauffe sont multiples : voyant d’alerte de température qui s’allume, température moteur élevée, fumée sortant du capot… En cas de surchauffe, arrêtez-vous dès que possible pour éviter d’endommager le moteur.

Pour éviter la surchauffe, il est essentiel de vérifier régulièrement le niveau du liquide de refroidissement. Si le niveau est bas, ajoutez du liquide jusqu’au marquage "MAX". Et n’oubliez pas de faire une purge du liquide de refroidissement tous les deux ans environ pour assurer une circulation optimale dans le circuit de refroidissement.

L’entretien du système de refroidissement : une affaire de longévité

L’entretien du système de refroidissement ne se résume pas à la vérification du niveau du liquide. Il faut également purger le circuit de refroidissement pour éliminer les impuretés et les bulles d’air. La purge est une opération simple mais cruciale pour maintenir les performances de votre véhicule et prolonger sa durée de vie.

En fonction de l’utilisation de votre véhicule, il est conseillé de remplacer le liquide de refroidissement tous les deux à cinq ans, ou tous les 60.000 à 120.000 kilomètres. Le prix peut varier en fonction du type de liquide choisi mais aussi de la main d’oeuvre si vous passez par un garage.

Sélectionner le bon type de liquide de refroidissement pour votre moteur n’est pas une mince affaire. Cela requiert une certaine connaissance du type de votre moteur, de la couleur du liquide adéquat et de la technologie additive. Mais c’est un effort qui en vaut la peine pour assurer la longévité et les performances de votre véhicule.

Gardez à l’esprit que la maintenance régulière de votre système de refroidissement est tout aussi importante. Vérifiez régulièrement le niveau de liquide, purgez le circuit de refroidissement et remplacez le liquide de refroidissement selon les recommandations du constructeur. Ainsi, vous éviterez la surchauffe et garantirez le bon fonctionnement de votre moteur.

En adoptant ces bons comportements, vous préservez non seulement votre portefeuille, mais également la planète. Car entretenir sa voiture c’est aussi réduire ses émissions polluantes. Alors plus une seconde à perdre, sortez le bidon de liquide de refroidissement et mettez les mains dans le cambouis !